mardi 19 septembre 2017

Qu'est-ce que le Dut GEA ?




Ca y est je suis officiellement diplômée de mon DUT GEA ! Que veulent dire ces trois lettres ? Diplôme Universitaire Technologique en Gestion des Entreprises et des Administrations. Ce sujet ne vous concernera pas toutes ni tous  mais un article sur cette formation m'aurait bien aidée au lycée ! Alors voilà ;) 

Comme chaque DUT, GEA est une formation qui dure deux ans. Je l'ai donc intégrée en septembre 2015 après avoir obtenu mon Bac et après avoir candidaté sur le portail APB. 

Qu'est-ce-que GEA ? 


Comme son nom l'indique c'est une formation qui couvre différentes dimensions de la gestion des entreprises mais aussi des organisations : logistique, commerciale, juridique, fiscale, financière, comptable. Pour cela, de nombreuses matières sont enseignées telles que le droit, l'économie, la comptabilité, la fiscalité, le management, le marketing,  la psycho-sociologie, la communication,  la gestion des ressources humaines, les mathématiques (statistiques, probabilités et mathématiques pour la gestion), le calcul de coûts, la gestion de la production et de la qualité, la LV1, la LV2, l'informatique (conceptions et méthodes d'enquêtes, mise en place de tableaux de bord, conception de bases de données, contrôle de gestion informatique, etc.). On peut constater qu'en GEA il y a énormément de matières, de notions à connaître et donc de travail à fournir. 

A tout cela s'ajoute les périodes de stages et le projet tuteuré. Le stage de première année dure 3 semaines et celui de deuxième année dure 2 mois avec à l'issue de chacun d'eux une soutenance et un rapport. Le projet tuteuré quant à lui s'étale sur toute la deuxième année. Il consiste à travailler par groupe de quelques étudiants avec une association ou un organisme en organisant des actions humanitaires, des collectes de fonds, des événements etc. Pour ma part j'ai réalisé ce projet avec l'association Pour un Sourire d'Enfant qui vient en aide aux enfants du Cambodge. Nous avons réalisé de nombreuses actions pour récolter des fonds et développer l’association en région Rhône-Alpes-Auvergne. 

La première année est commune, elle permet d'acquérir des bases solides en gestion afin de démarrer une spécialisation en deuxième année. Il existe trois options :


  • - Gestion comptable et financière (GCF)
  • - Gestion et Management des Organisation (GMO)
  • - Gestion des Ressources Humaines (GRH) 

Etre en DUT c'est différent de la Fac. Certes, nous sommes étudiants, nous avons des cours en Amphis mais le grand nombre de TDs permet de garder le système de classe que nous connaissons depuis le début de notre scolarité. Autre différence avec la Fac : l'emploie du temps n'a rien à voir. Le volume horaire par semaine est en moyenne de 35h avec des journées 8h-18h tandis qu'à la Fac la moyenne est de 20h par semaine et donc des jours plus ou moins remplis... Cette différence s'explique car la Fac est synonyme de travail personnel d'où un temps libre conséquent tandis qu'en DUT l'ensemble du travail à fournir est en lien direct avec la présence en cours. Toutefois cela ne veut pas dire qu'il n'y a aucun travail personnel à fournir en dehors des heures de cours, les devoirs existent toujours ! Un élève en GEA est obligé de travailler. Un DUT est une formation en contrôle continu c'est-à-dire que chaque semaine des partiels ont lieu en plus des partiels de fin de semestre qui se déroulent en général avant les vacances de Noël puis fin Mai. Pour ma part, les partiels se déroulaient chaque jeudi matin. 

Dernière différence avec  la Fac, il n'y a pas de rattrapages. A l'issu des épreuves on peut dire que les jeux sont faits et qu'il n'y a pas de seconde chance ! Au sujet des notes il faut avoir 10 ou plus de moyenne pour valider chaque semestre et donc chaque année. Cependant un semestre se base sur deux UE (Unité d'Enseignement) c'est à dire deux pôles d’enseignement. Par exemple pour le semestre 1 : UE 1 Environnement des organisations et UE 2 Outils et techniques de gestions. Les matières sont associées à une UE. En fonction des résultats obtenus, les UE peuvent se compenser. Admettons que l'on obtienne 9 en UE 1 et 11 en UE 2 le semestre est validé, cependant la compensation est effective dans la limite de 8 de moyenne pour chaque UE. Il est également possible de compenser deux semestres ensemble le but est le même, celui d'obtenir 10 de moyenne à l'année. Cependant il doit s'agir de semestres qui se succèdent. Par conséquent il n'est pas possible de compenser son S3 par son S1 par exemple. 

A qui s'adresse cette formation ? 

Le DUT convient particulièrement aux élèves qui ont besoin d'être à la fois rassurés et encadrés. Cette formation est plus stricte que la Fac en gardant un système proche de celui du lycée. Les candidats en GEA doivent avoir un bon niveau général, être intéressés par l'actualité économique, juridique et sociale, avoir le goût des chiffres, aimer communiquer et travailler en équipe

Selon les chiffres de L'Etudiant, les étudiants admis en GEA suivent cette proportion : 50 % de bac ES, 29,5 % de bac technologique (STMG), 16,4 % de bac S, 1,5 % de bac pro (Comptabilité). Dans ma promotion à l'IUT de Saint-Etienne la grande majorité des élèves avaient obtenus un bac ES, quelques STMG et des élèves de série scientifique complétaient la classe. A ma connaissance aucun élève ne venait d'un lycée professionnel.

Les ES et les STMG partaient avec une petite longueur d'avance car l'économie, certains outils mathématiques, le droit, la compatibilité ainsi que la gestion des ressources humaines ne leur étaient pas inconnus. Mais venant de série scientifique je n'ai pas ressenti de difficulté. Au contraire, la logique et la rigueur scientifique que j'avais acquises durant le lycée étaient très utiles en mathématiques, dans les analyses de droit, en informatique, en gestion. D'après ce que j'ai pu constater, les élèves qui ont le plus de facilités dans cette formation sont les élèves issus de série ES et S. Les élèves de STMG que j'ai pu côtoyer avaient de grosses difficultés à se maintenir au niveau. Les mathématiques, l'économie, le calcul de coûts, les langues leurs posaient problèmes. Seuls des élèves qui avaient des bases solides en comptabilité (spécialité comptabilité au lycée) ou un réel goût pour la gestion des ressources humaines ont pu intégrer la deuxième année.

Comment candidater ? 

Comme je l'ai dit plus haut, les candidatures sont à déposer sur internet à partir du mois de janvier sur le site Admissions Post Bac (APB). Une lettre de motivation ainsi qu'un CV sont à joindre pour la quasi totalité des établissements. Un entretien devant un jury est parfois nécessaire. 
Une bonne lettre de motivation doit porter sur les qualités de l'élève, ses connaissances/compétences, sa motivation et surtout son projet professionnel. En GEA une matière Projet Professionnel et Personnel (PPP) permet de réfléchir à l'élaboration d'un vrai projet par l'intermédiaire de la création d'un CV accrocheur, d'une lettre de motivation pertinente, des entretiens d'embauche etc. Ainsi montrer dès la lettre de motivation que la formation GEA s'inscrit de manière réfléchie dans notre projet professionnel, est un réel plus. Cependant les jurys regardent en premier lieu les notes de première et terminale ainsi que les appréciations des professeurs. 

Quelles débouchées ? 

La grande majorité des étudiants en GEA poursuivent leurs études. Néanmoins, la formation étant tournée vers le monde professionnel, l’insertion professionnelle est possible, la formation GEA est très appréciée des recruteurs. Un élève diplômé d'un DUT GEA peut prétendre à des postes variés comme comptable, conseillé de clientèle, responsable du personnel, attaché commercial, gestionnaire de stock, assistant de direction en PME, assistant commercial etc. Un diplôme GEA peut également être un bagage solide pour créer sa propre entreprise ! 
Pour ceux qui décident de poursuivre leurs études, GEA offre un grand choix de poursuites d'études à bac +3 et bac +5 dans les domaines du management, de la compatibilité, du droit, du contrôle de gestion, des ressources humaines, des systèmes d'information de gestion, du marketing et de la communication. Ce qui est le plus dur c'est de faire un choix parmi tout ça... Il est possible de continuer par :

- Une licence générale à l’université  avec la possibilité de poursuivre jusqu’au master (AES, Eco-gestion, droit, administration publique, management etc.). La poursuite d'étude en troisième année de licence n'est pas automatique. Il est nécessaire de faire une demande d'équivalence et le dossier (notes de première et deuxième année, CV, lettre de motivation) est examiné par un jury. Il n'est pas rare que des élèves de DUT GEA se retrouvent en L2. 

Une licence professionnelle pour acquérir une spécialisation tout en étant en immersion en entreprise (Banque Assurance,  Contrôle de gestion,  Gestion comptable et financière, Gestion des ressources humaines etc. ). Il est parfois possible d'intégrer un Master à l'issu d'une licence professionnelle si elle a été obtenue avec brio. 

Le DCG (Diplôme de Comptabilité et Gestion) pour poursuivre dans le secteur de la comptabilité (potentiellement suivi par le DSCG puis le DEC vers l’expertise comptable). 

Les écoles de commerce grâce à une admission parallèle via concours (Passerelle et Tremplin pour les plus connus) directement après le DUT GEA ou après une licence.

- Un DUETI  : 1 an de formation à l’étranger comprenant un projet à l’étranger avec à l'issu un Mémoire et une Soutenance à l’IUT  ainsi que des études Universitaires (choix modules) permettant d'obtenir un diplôme étranger et/ou les crédits de l’institution étrangère. 

Mon avis sur le DUT GEA 

Cette formation m'a beaucoup appris.  Au début de cette formation je n'avais aucune connaissance en gestion mais je peux dire qu'aujourd'hui j'ai des bases solides et utiles pour la suite. Mes deux stages, notamment mon stage de deuxième année, m'ont permis de prendre conscience de mes connaissances et de mes compétences dans le monde professionnel.

Un DUT GEA est une bonne alternative à la Fac, nous sommes plus encadrés, plus "chouchoutés" aussi.  Une première année loin de chez papa-maman peut être compliquée et source de problèmes (solitude, trop de liberté, baisse de travail, découverte des soirées étudiantes etc. ) et le DUT permet vraiment de garder une stabilité. Alors certes c'est du travail, une formation conséquente mais c'est un moyen très efficace de "prendre son envol", d'acquérir une bonne rigueur pour ensuite intégrer la fac par exemple. Comme chaque formation il ne faut pas la  prendre à la légère, si bien que sur une promotion de 200 élèves en première année seulement une centaine ont intégré la deuxième année. Est-ce que le DUT GEA est dur ? Je dirais non.  J'ai toujours été une bonne élève et plutôt sérieuse, Cependant j'étais loin d'être à mon maximum, je travaillais rarement les weekends, je partais en voyages durant les vacances. Les partiels hebdomadaires nous obligent à travailler de manière continue. C'est d'ailleurs indispensable car lors des partiels de fin de semestre nous ne disposions que de quelques jours pour réviser l'ensemble du programme. 

Concernant les semestres, le semestre 1 est une introduction à l'ensemble des matières et donc au monde de la gestion. En travaillant il est tout à fait accessible c'est même le moment de prendre des points d'avance pour le semestre 2 qui est , pour la majorité des élèves, plus compliqué. Les chiffres sont prédominants dans ce semestre ce qui peut entraîner des difficultés pour certains. Le troisième semestre est très lourd en terme de travail car de nombreuses matières sont enseignées, le projet tuteuré prend beaucoup de temps. C'est sans doute le semestre le plus dur. Enfin, le semestre 4 est très court avec moins de matières mais donc une nécessité de travailler efficacement pour ne pas se laisser dépasser par le rythme soutenu des enseignements. 

 Cette formation pluridisciplinaire permet de nous donner des bases dans de nombreux domaines (droit, gestion, informatique, marketing, sociologie etc) qui est un véritable plus voire même une longueur d'avance sur les élèves venant de classes préparatoires et de licences universitaires. Le profil des élèves de DUT GEA est très apprécié par les recruteurs et permet une bonne poursuite détudes. J'ai candidaté en  troisième année de licence AES, Droit et Administration publique. Licences dans lesquelles j'ai été acceptée mais j'ai décidé de faire un double cursus : Droit & AES. Si je devais dire un seul mot pour le DUT GEA, je dirais :  Go ;) 



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire